Portrait de Vignerons #8

Présentez-vous en quelques mots…
Mathieu Subrin, 35 ans, viticulteur sur la commune de Sarcey. Je suis marié depuis 5 ans et papa d’un petit garçon de 3 ans. J’exploite 12 hectares de vignes en beaujolais, je préside la CUMA de Sarcey et je suis administrateur d’Agamy.

Comment êtes-vous devenu vigneron ?
Avec un père viticulteur, j’ai baigné dans ce milieu depuis l’enfance. J’ai orienté mes études pour décrocher un BTS viticulture et œnologie au lycée de Mâcon. Au début, j’ai commencé à travailler à la cave de Bully. J’étais responsable de chaîne à la mise en bouteille. Suite à la disparition de mon papa, j’ai repris l’exploitation familiale et je l’ai étendue pour passer de 7 à 12 hectares.

Qu’est-ce qui vous rend fier de votre métier ?
Être mon patron et travailler à une production noble. Produire du raisin pour faire des vins qui seront dégustés aux quatre coins du monde. Être administrateur d’Agamy est aussi un choix qui s’est fait dans la continuité de mon métier et de mon implication, de la production de raisin jusqu’à la vente du vin. Travailler au contact de la nature me remplit de fierté également. Même si parfois cette nature nous complique un peu la vie. Admirer le Mont-Blanc enneigé depuis mes vignes ou croiser un chevreuil au matin, ça n’a pas de prix…

Quelles sont vos passions en dehors de votre métier ?
Les voyages avec mon épouse. Le football : je suis supporter de l’OL. J’aime me promener dans notre belle région vallonnée en vélo de route ou à pied. Le semi-marathon du Beaujolais avec l’équipe Agamy en 2015 reste un très bon souvenir. Et puis, je suis un épicurien, j’aime la vie, mes proches et les bons repas entre amis…

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *