Portrait de vignerons #3

Présentez-vous en quelques mots…
Eric Chagny. Marié. 3 enfants (1 garçon et 2 filles). Je suis vigneron depuis 1983 et travaille en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) avec mon épouse Isabelle à Quincié-en-Beaujolais. Nous travaillons à la production d’appellations Beaujolais village, Morgon et Fleurie.

Comment êtes-vous devenu vigneron ?
J’ai toujours connu le milieu du vin. Mon père était caviste et gérant de la cave de Quincié. Depuis tout petit, j’ai été fasciné par le travail dans les vignes. J’ai donc commencé par travailler en métayage chez un oncle tous les mercredis et ensuite en stage. Aujourd’hui, j’exploite avec mon épouse des parcelles en métayage, en fermage et 5 hectares dont nous sommes propriétaires.

Qu’est-ce qui vous rend fier de votre métier ?
Je suis fier d’avoir créé une exploitation en partant de rien. Je suis fier également de travailler à la production de vin pour la marque Louis Tête.
Plus qu’une fierté, mon métier est une vraie passion : de  la taille de la vigne à la vinification. Mon fils travaille également dans la vigne, ce qui est une fierté supplémentaire pour mon épouse et moi.

Quelles sont vos passions en dehors de votre métier ?
Lorsque j’ai le temps, ce qui est rare ces derniers temps, j’aime beaucoup pêcher sur les bords de la Saône ou au bord de l’océan en Vendée avec des amis ostréiculteurs. Plus simplement, j’apprécie les ballades dans notre région sur les monts du Beaujolais.

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *