Notre point vignoble du mois d’août

Après un mois d’août encore très chaud avec très peu de précipitations et des épisodes de canicules, faisons le point sur l’évolution de nos vignes.


Sur la coopérative, le suivi de l’évolution de la maturité des raisins est en place depuis le début du mois. Les raisins finissent de changer de couleur et accumulent du sucre et des polyphénols (tanins). En parallèle, l’acidité diminue de façon constante. C’est le suivi de ces différents paramètres et notamment la richesse en sucre des baies qui nous permet de définir précisément, parcelle par parcelle, les dates de récolte.
Cette année, entre une parcelle précoce et une parcelle tardive, il y a environ 2 semaines d’écart de maturité en terme de degré.

     
Notre « réseau maturation », essentiel pour déterminer les dates précises de récolte


Les raisins destinés à faire des Crémants seront ramassés en premier, à la fin de la semaine.
Pour les vins primeurs et les vins de garde, il faudra attendre le début du mois de septembre pour les parcelles précoces. Les vendanges démarreront le 10 septembre pour les parcelles du Beaujolais sud et des Coteaux du Lyonnais. Les Côtes du Forez seront récoltés autour du 15-20 septembre.

L’état sanitaire du feuillage et des raisins est toujours exceptionnel.

À part certaines zones qui ont souffert du sec, le volume récolté devrait être supérieur à la moyenne des 5 dernières années. L’écart d’une parcelle à l’autre est néanmoins très important avec une tendance aux rendements plus élevés en zone tardive.

Les vignerons sont désormais prêts, ils sont contents car le millésime s’annonce prometteur !


Par Anne-Claude DELATRE – Coordinatrice de production chez Agamy

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *