Notre point vignoble du mois d’avril

Le printemps est bien entamé, mais le climat se joue de nos vignerons ! Après plusieurs épisodes de gel, voici un point sur leurs conséquences et sur le stade de développement actuel de nos vignes.


Les premières feuilles sont apparues tout début avril, marquant définitivement la fin de la période de dormance.

A ce jour, sur le secteur de la cave, les vignes ont passé le stade d’éclatement du bourgeon et les plus précoces sont au stade 1 à 3 feuilles étalées.

Nous avons subi un épisode sérieux de gel dans la nuit du 4 au 5 avril, les températures étant descendues jusqu’à -3°C par endroit. Les parcelles les plus précoces de la cave sur lesquelles la végétation en avance, ont été les plus touchées avec des dégâts irréversibles. C’est malheureusement le cas pour nos Chardonnays : il pourrait donc y avoir des conséquences importantes sur la production 2019 des Beaujolais blancs, Crémants et Bourgognes blancs.

Après un nouvel épisode de froid le 14 avril, les vignerons sont inquiets et restent impuissants. Certaines parcelles ont beaucoup souffert, d’autres moins. Mais attendons que la vigne reparte pour juger de l’importance des dégâts : sur le Gamay, il n’est pas rare de voir le bourgeon secondaire se développer pour pallier l’absence du primaire. Cependant ce bourgeon est souvent moins fructifère.

Il n’y a plus de période de gel annoncée dans les prochains jours mais il faudra attendre mi-mai pour que le risque soit définitivement levé… A suivre !

Par Anne-Claude DELATRE – Coordinatrice de production chez Agamy

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *