Notre point vignoble du mois de mai

Le mois de mai touche à sa fin et nous retrouvons enfin des températures de saison ! Après nos inquiétudes du début de mois, voici un point sur le développement de nos vignes à ce jour.


Des gelées matinales les 5 et 6 mai ont à nouveau généré beaucoup d’angoisse chez nos vignerons. Heureusement, ce furent les dernières !

Le temps frais et incertain du début de mois a retardé le développement de la vigne. Mais les grappes sont enfin formées et nous sommes maintenant au stade des boutons floraux agglomérés. Nous avons environ 2 semaines de retard par rapport à l’année dernière.

Conséquence du gel, une perte de récolte importante sur les parcelles de chardonnay est à prévoir. Les vignes de gamay semblent quant à elles avoir développé de nouveaux bourgeons : l’impact sur la récolte sera moins important.

Les vignerons ont débuté les travaux d’épamprage qui consistent à supprimer, à la main, les rameaux infertiles issus du tronc ou de la base des souches. Dans quelques jours, ils attaqueront les relevages : le but est de maintenir les jeunes rameaux à la verticale pour les protéger du vent et favoriser l’étalement du feuillage et l’aération des grappes.

Nous avons observé les premières taches de mildiou le 20 mai suite aux pluies du début du mois, et avons donc effectué quelques pulvérisations. L’objectif est de protéger le vignoble tout en respectant l’environnement : pour cela, nous accordons une importance considérable aux observations sur le terrain afin de raisonner les traitements.

Par Anne-Claude DELATRE – Coordinatrice de production chez Agamy

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *