A la vigne #Mai 2020

La vigne n’a pas chômé pendant le confinement ! Tous les vignerons ont continué leur travail au vignoble pour prendre soin de leurs futurs raisins. Voici un point sur les travaux en cours.


La période actuelle est une des plus importantes dans le cycle de la vigne : la floraison. Les boutons floraux se séparent puis une fleur se développe sur chacun d’eux. Celle-ci va s’autoféconder pour donner les baies de raisins.

La floraison a débuté mi-mai pour les vignes les plus précoces et nous sommes actuellement entre mi et fin-floraison. La récolte promet d’être précoce, car elle débute environ 90 jours après la floraison !

Cette période est très sensible au climat car la pluie et le vent gênent la fécondation et chaque fleur non-fécondée diminue la taille de la future grappe (nombre de baies par grappe).

Ce mois de mai est l’un des plus chaud jamais enregistré, la vigne pousse donc assez vite ! Elle dépasse le fil de palissage, il faut donc relever les rameaux pour les coincer dans les fils releveurs pour éviter de casser des branches avec le vent. Lorsque la pousse dépassera trop le fil de palissage il faudra la rogner, c’est-à-dire en cisailler les extrémités : la vigne étant une liane, il faut en effet la maîtriser afin qu’elle puisse concentrer le flux de sève pour le développement des grappes.

Nous avons commencé les visites au vignoble afin de compter le nombre de grappes et estimer le rendement. Les estimations sont encourageantes, mais pourront être actualisées selon les conditions climatiques.

Inès BERTRAND – Technicienne viti-vinicole

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *