Nos 1001 métiers chez Agamy. Episode 4 avec Philippe Merly, oenologue de notre cave

Envie de découvrir nos métiers ? Ce mois-ci, on part à la rencontre de Philippe Merly, œnologue de notre cave Agamy.

Avant que nos vins ne soient dégustés, il faut prendre soin des vignes, ramasser les raisins, et élaborer les meilleures cuvées. C’est alors que Philippe Merly, notre œnologue, entre en scène. Chez Agamy, il a une place de choix puisqu’il supervise l’élaboration des vins. Au quotidien, il travaille main dans la main avec les maîtres de chai pour que les raisins puissent exalter tous leurs arômes et qu’ils offrent des vins expressifs et équilibrés. Dans la coopérative, il a aussi un rôle de représentation à l’extérieur : participations à des concours agricoles et dégustations professionnelles et grand public font partie intégrante de son quotidien.
Comprendre la vie de la vigne, déguster, assembler, s’enrichir jour après jour et de millésime en millésime… Philippe Merly a façonné et continue à façonner mille styles de vins !

Philippe Merly, quel est votre parcours ?

« Je ne suis pas né dans un vignoble bien que ma grand-mère Rousseau, issue d’une grande famille de vignerons bourguignons, soit une descendante de Nicolas Rolin, alors fondateur des Hospices de Beaune.
Après avoir obtenu un diplôme d’œnologie à Dijon en 1979, j’ai découvert le vignoble du Beaujolais en stage puis dans le monde du négoce. J’ai alors posé mes valises dans ce territoire qui m’a toujours animé.
Pendant plus de 20 ans, j’ai exercé toutes les facettes du métier d’œnologue : mises en bouteilles, achats de raisins, assemblages de vin et dégustations, ce qui m’a permis de gagner mes galons de docteur gamay. »

Quelles sont vos années marquantes chez Agamy ?

2002 – « Mes premiers pas dans la coopérative débutent en 2002. J’intègre alors la petite équipe à la création de GTS (Grands Terroirs et Signatures) dont sera issu Signé Vignerons puis Agamy. Depuis, je n’en suis jamais reparti. »

2004 – « Je me souviens bien de l’année 2004 car c’était une année difficile à cause de la pourriture des raisins. Il a fallu combattre la géosmine* partout : à la vigne, au remplissage des cuves, au moment du pressurage, des soutirages, des assemblages… »

2009 – « 2009, c’est l’année du siècle ! J’ai vécu tout ce dont rêve un œnologue : de la couleur, du corps, du gras et du fruit, que l’on a réussi à sublimer au moment des assemblages. 2009 restera une grande année pour les vins du Beaujolais ! »

2015 – « 2015 est une nouvelle année grandiose. Le climat a été très clément et a offert des baies d’une grande maturité, où le fruit était dominant. »

De 2016 à 2018 – « Après de nombreuses années à m’investir dans la coopérative, je vois naître Agamy, fusion des caves de Bully-Quincié, Sain-Bel et Trelins. L’association des 4 sites a apporté une grande diversité au niveau culturel, technique et humain.
Aujourd’hui, le monde du vin a changé et les attentes des consommateurs aussi. Chaque jour, en lien avec les commerciaux, il faut élaborer des vins qui répondent aux besoins du marché. Le cépage gamay que je connais si bien me permet de prendre les meilleures décisions et d’adapter les types de vin à la consommation.
Le métier d’œnologue me passionne depuis toujours, surtout quand on le fait, comme ici, avec des vignerons et des collaborateurs performants et impliqués. »

* Géosmine : c’est un composé libéré par certaines bactéries du sol appelées Actinomycètes et la pluie qui tombe les amène à être éjectées dans l’air. Outre son odeur, le composé donne un gout terreux aux liquides, un marqueur de contamination pour l’eau où le vin.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Samedi 21 avril : notre 2ème rallye oenotouristique !

Samedi 21 avril, notre cave Agamy vous propose de découvrir sous un autre angle les vignobles du Forez, Lyonnais et Beaujolais, lors d’un fascinant road trip en voiture.

Le rendez-vous est donné à 9h00 à la Cave de Trelins pour découvrir tout au long de la journée de magnifiques territoires viticoles, répondre à des énigmes et partir à la rencontre de vignerons autour de dégustations de nos vins Agamy. A 17h00, fin de l’excursion et direction la Cave de Bully pour une visite commentée de la cave de vinification.

Infos pratiques

Pour participer à notre rallye oenotouristique, inscrivez-vous auprès de Marion Hameury au 04 74 01 26 13 ou par mail à marion.hameury@agamy.fr. Les frais de participation s’élèvent à 30 € par véhicule et à 12 € pour le repas du midi (facultatif).

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Notre vin du mois d’avril

En avril, c’est le Côtes du Forez Domaine du Montaubourg 2016 qu’on vous invite à découvrir avec une Fourme de Montbrison, idéal pour un mélange plein de saveurs.

==> Notre Côtes du Forez Domaine du Montaubourg 2016 est à dénicher dans nos 4 espaces de vente (Bully, Quincié, Sain-Bel et Trelins) et chez nos revendeurs.

Vous pouvez également déguster cette cuvée avec un chili con carne. Voici une recette gourmande que nous avons testée et que nous approuvons.

Ingrédients

– 50 g de beurre

– 2 oignons

– 2 gousses d’ail écrasées

– 500 g de boeuf haché

– 1 cuillère à café de chili en poudre

– 2 cuillères à café de cumin en poudre

– 65 g de concentré de tomates

– 1 grosse boîte de haricots rouges égouttés

– 30 cl de bouillon de boeuf

– Sel

– Poivre

– Persil pour décorer

Préparation : 10 minutes / Cuisson : 25 minutes

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Hacher l’oignon et l’ail.

Dans une cocotte en fonte, faire fondre le beurre, et ensuite dorer doucement l’oignon et l’ail.

Incorporer le boeuf haché et laisser cuire doucement 10 minutes.

Mélanger le chili, le cumin, le concentré de tomates, et incorporer le tout au boeuf. Ajouter les haricots, le bouillon, du sel et du poivre.

Couvrir et cuire 25 minutes au four.

==> Retrouvez la recette de chili con carne ici : http://www.marmiton.org/recettes/recette_chili-con-carne-facile_15415.aspx

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Notre point vignoble du mois de mars

Au cours de cet hiver, les températures ont été plutôt contrastées, très douces en janvier mais avec des journées très froides notamment fin février. La température est alors descendue jusqu’à -12°C. Plus récemment, le mois de mars aura été marqué par un défilé de perturbations pluvieuses… Lire la suite

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Nos 1001 métiers chez Agamy. Episode 3 avec Sébastien Coquard, président de notre cave

Envie de découvrir nos métiers ? Ce mois-ci, on part à la rencontre de Sébastien Coquard, président de notre cave Agamy.

Une coopérative possède un mode de gouvernance bien spécifique. On prend les décisions de façon collective, et c’est le président, porte-parole du conseil d’administration, qui veille à leur mise en place. Chez Agamy, c’est Sébastien Coquard qui endosse ce rôle. Diverses missions dessinent son quotidien : diriger le conseil d’administration qui définit la stratégie de notre cave, et guider la direction pour assurer la bonne mise en place des décisions approuvées. Etre président d’une cave coopérative, c’est aussi avoir un rôle de représentation à l’extérieur, et dès qu’on le peut, prendre du temps pour chouchouter ses vignes.

Sébastien Coquard, quel est votre parcours ?

« Je dois avouer que du haut de mes 37 ans, j’ai déjà découvert de nombreux métiers. Baigné depuis le plus jeune âge dans le monde viticole, mon destin semblait déjà tracé, et entreprendre des études en viti-oeno sonnait comme une évidence. Une fois diplômé d’un bac professionnel en conduite et gestion de l’exploitation agricole, je me suis installé sur l’exploitation familiale. Je n’ai pas 20 ans quand je m’associe à mon père en janvier 2001, devenant ainsi la quatrième génération du domaine. Depuis, mon père a pris sa retraite et mon épouse m’a rejoint. »

2003 – « Défendre le territoire du Beaujolais, ma terre, mes racines, m’a toujours animé. Je me suis donc très vite investi dans la vie de la coopérative à laquelle ma famille a toujours été adhérente. C’est pourquoi j’ai souhaité intégrer le conseil d’administration pour participer activement aux débats. Je suis alors devenu administrateur stagiaire. »

Entre 2005 et 2007 – « Durant ces deux années, j’ai endossé plusieurs casquettes dans le monde viticole du Beaujolais. J’ai d’abord animé une commission des jeunes associés coopérateurs à la Cave de Bully, avant d’occuper le même type de poste à la Fédération des Coopératives du Beaujolais, qui regroupe toutes les coopératives de la région.

Je me suis ensuite impliqué dans la gouvernance du vignoble du Beaujolais en tant qu’administrateur à l’Organisme de Défense et de Gestion des appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. En 2015, j’en deviens président. La promotion et les conditions de production des deux appellations représentaient mes principales missions. »

2012 – « 2012, c’est l’année où je rentre au bureau de notre coopérative. Un « bureau », c’est quoi ? C’est un groupe restreint composé de vignerons du conseil d’administration qui prépare les dossiers à traiter. »

31 janvier 2017 – « Après de nombreuses années à m’investir dans la coopérative, voilà un an que j’en suis le président. Il faut dire que mon tempérament engagé y est aussi pour quelque chose. C’est une assez grande fierté de me retrouver président d’une telle entreprise, que des générations construisent depuis des dizaines d’années.

Etre président est une grosse responsabilité ! La cave Agamy fait vivre 500 familles de vignerons et collaborateurs et je suis leur porte-parole. Je dois avouer qu’il est passionnant de construire jour après jour un tel projet d’entreprise. Notre coopérative, c’est pour moi une grande famille et une belle aventure humaine !

D’ailleurs, Agamy Vignobles, notre tout dernier projet porté, en est la parfaite illustration. C’est une entreprise sociale et solidaire qui réunit des acteurs de divers horizons autour de la préservation du patrimoine foncier viticole de notre cave Agamy. A ce jour, nous sommes en phase de concrétisation d’achat des premières parcelles de vignes et nous allons atteindre le nombre de 100 souscripteurs. Nous n’en sommes pas peu fiers. »

Photo © Franck Fleury

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr