Nos 1001 métiers chez Agamy – épisode 8 – Didier Michallet, maître de chai à Bully

Envie de découvrir nos métiers ?
Ce mois-ci, partons à la rencontre de Didier, notre magicien du vin…

Dans toute exploitation viticole, le maître de chai a un poste fondamental : il assure l’élevage du vin, de l’entrée du raisin dans la cave jusqu’à sa mise en bouteille. C’est lui qui détermine les processus de vinification et le profit de chaque cuvée, pour élaborer les vins.
Chez Agamy, notre expert vin, c’est Didier Michallet. Son objectif : mettre en lumière toutes les spécificités de nos cépages !
Découvrons ensemble ses missions.

Didier Michallet intervient dès la réception des raisins :

  • Il détermine la méthodologie de notation des baies, par rapport aux caractéristiques qu’il attend de chaque cuvée. D’ailleurs pour cela, il peut compter sur l’œil expert de Marianne, notre responsable qualité, chargée de noter la vendange :-)
  • Il réalise le planning de travail pour les vinifications, qui comprend l’ensemble des consignes de manipulation : dans quelles cuves doivent être orientés les jus, etc…
  • Il détermine de tout le processus de vinification selon le profit de vin qu’on souhaite obtenir (choix technique, durée de macération…)
  • Il réalise également fréquemment des dégustations : pendant la vinification, il déguste tous les jours pour se rendre compte de l’évolution du jus. Cela lui permet d’ajuster les dates de macération, de décuvage… C’est aussi lui qui donne le feu vert pour l’assemblage des cuvées.
  • Enfin, il prépare les échantillons pour les clients qui souhaitent acheter du vin en vrac (non vendu en bouteille), et pour les concours.

Didier a des journées bien remplies ! Arrivé chez Agamy en 1995, il a des anecdotes à nous raconter…

Didier Michallet, quel est ton parcours ?
« J’ai réalisé un bac technique agro-alimentaire à Saint-Genis-Laval, où j’ai pu étudier les produits issus de l’agro-alimentaire : le lait, la viande, le vin… J’ai rapidement apprécié l’univers de la vinification, aussi j’ai continué par un BTS viti-œnologie.
J’ai ensuite travaillé un an au service de remplacement : j’intervenais auprès de tous les vignerons ayant besoin ponctuellement d’un caviste. J’ai ainsi côtoyé une foule de professionnels différents, aux méthodes de travail différentes. J’ai énormément progressé et appris durant cette année. »

Quelles sont tes années marquantes chez Agamy ?

1995 – « J’ai découvert la cave lors d’un remplacement en 1995. D’abord arrivé en CDD dans la coopérative, j’ai occupé un poste qui s’est libéré. J’ai remplacé un caviste et je ne suis plus parti ! J’ai épaulé le maître de chai en poste à ce moment-là, jusqu’à son départ à la retraite en 2003. Je l’ai alors remplacé. »

2003 – « Je me souviens très bien de cette année un peu particulière : d’une part, parce que c’était la canicule et qu’il était très difficile de travailler dans ces conditions de chaleur extrême. D’autre part parce que notre bâtiment actuel était en construction ! Les travaux se terminaient en même temps que les premières vendanges arrivaient. C’était à la fois drôle et très stressant ! Par exemple, je me demandais quand les cuves seraient mises en service pour pouvoir les remplir. On a même repoussé les vendanges car le site n’était pas fini ! Heureusement, tout s’est bien terminé et nous avons pu réaliser notre première vinification sur ce nouveau site. »

2005, 2009, 2011, 2015« Ces années m’ont marqué : grâce à de belles conditions climatiques, on a réalisé des vins puissants, à la forte personnalité. C’est toujours un réel plaisir quand le millésime nous apporte un trait de caractère unique, particulier… »

2018 – « Aujourd’hui, mon travail a changé : on produit le même volume de vin qu’il y a 5 ou 6 ans, mais les Beaujolais ont perdu de la surface : on fait de nouvelles appellations, de nouvelles cuvées… Mon travail est ainsi plus diversifié. Mes journées sont à la fois plus complexes, mais tellement plus enrichissantes !
Mes futurs projets ? Eh bien, j’ai hâte de vous faire découvrir mes nouvelles cuvées ! »

TwitterFacebookLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *