Nos 1001 métiers chez Agamy. Episode 3 avec Sébastien Coquard, président de notre cave

Envie de découvrir nos métiers ? Ce mois-ci, on part à la rencontre de Sébastien Coquard, président de notre cave Agamy.

Une coopérative possède un mode de gouvernance bien spécifique. On prend les décisions de façon collective, et c’est le président, porte-parole du conseil d’administration, qui veille à leur mise en place. Chez Agamy, c’est Sébastien Coquard qui endosse ce rôle. Diverses missions dessinent son quotidien : diriger le conseil d’administration qui définit la stratégie de notre cave, et guider la direction pour assurer la bonne mise en place des décisions approuvées. Etre président d’une cave coopérative, c’est aussi avoir un rôle de représentation à l’extérieur, et dès qu’on le peut, prendre du temps pour chouchouter ses vignes.

Sébastien Coquard, quel est votre parcours ?

« Je dois avouer que du haut de mes 37 ans, j’ai déjà découvert de nombreux métiers. Baigné depuis le plus jeune âge dans le monde viticole, mon destin semblait déjà tracé, et entreprendre des études en viti-oeno sonnait comme une évidence. Une fois diplômé d’un bac professionnel en conduite et gestion de l’exploitation agricole, je me suis installé sur l’exploitation familiale. Je n’ai pas 20 ans quand je m’associe à mon père en janvier 2001, devenant ainsi la quatrième génération du domaine. Depuis, mon père a pris sa retraite et mon épouse m’a rejoint. »

2003 – « Défendre le territoire du Beaujolais, ma terre, mes racines, m’a toujours animé. Je me suis donc très vite investi dans la vie de la coopérative à laquelle ma famille a toujours été adhérente. C’est pourquoi j’ai souhaité intégrer le conseil d’administration pour participer activement aux débats. Je suis alors devenu administrateur stagiaire. »

Entre 2005 et 2007 – « Durant ces deux années, j’ai endossé plusieurs casquettes dans le monde viticole du Beaujolais. J’ai d’abord animé une commission des jeunes associés coopérateurs à la Cave de Bully, avant d’occuper le même type de poste à la Fédération des Coopératives du Beaujolais, qui regroupe toutes les coopératives de la région.

Je me suis ensuite impliqué dans la gouvernance du vignoble du Beaujolais en tant qu’administrateur à l’Organisme de Défense et de Gestion des appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. En 2015, j’en deviens président. La promotion et les conditions de production des deux appellations représentaient mes principales missions. »

2012 – « 2012, c’est l’année où je rentre au bureau de notre coopérative. Un « bureau », c’est quoi ? C’est un groupe restreint composé de vignerons du conseil d’administration qui prépare les dossiers à traiter. »

31 janvier 2017 – « Après de nombreuses années à m’investir dans la coopérative, voilà un an que j’en suis le président. Il faut dire que mon tempérament engagé y est aussi pour quelque chose. C’est une assez grande fierté de me retrouver président d’une telle entreprise, que des générations construisent depuis des dizaines d’années.

Etre président est une grosse responsabilité ! La cave Agamy fait vivre 500 familles de vignerons et collaborateurs et je suis leur porte-parole. Je dois avouer qu’il est passionnant de construire jour après jour un tel projet d’entreprise. Notre coopérative, c’est pour moi une grande famille et une belle aventure humaine !

D’ailleurs, Agamy Vignobles, notre tout dernier projet porté, en est la parfaite illustration. C’est une entreprise sociale et solidaire qui réunit des acteurs de divers horizons autour de la préservation du patrimoine foncier viticole de notre cave Agamy. A ce jour, nous sommes en phase de concrétisation d’achat des premières parcelles de vignes et nous allons atteindre le nombre de 100 souscripteurs. Nous n’en sommes pas peu fiers. »

Photo © Franck Fleury

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *