Fabienne Villerait, artiste plasticienne de Quincié-en-Beaujolais

Quelques mots pour vous présenter ?
J’habite au coeur des collines de Quincié en Beaujolais depuis maintenant 7 ans et en suis très heureuse d’en parcourir les chemins ainsi qu’être entourée de ces si beaux paysages. Je ne m’en lasse pas !

Chez nous, l’Art est une histoire de famille : je suis fille de musicien (la musique est aussi un Art), j’en ai pris des cours, petite fille, et un de mes enfants a pris des cours de batterie (dont j’essaie aussi de faire certains petits rythmes), nous sommes également attirés par les activités créatives. Depuis bientôt 4 ans, je suis autoentrepreneur, et me suis lancée dans le travail du béton, matière que j’aime depuis bien longtemps !

Quel a été votre parcours ?
Autodidacte, je n’ai aucune formation artistique. J’ai toujours été créative, j’ai d’abord exercé le métier de coiffeuse (créatif lui aussi !) Puis un jour, on m’a offert une boîte d’aquarelle et c’est comme cela que j’ai commencé à peindre des tableaux. Au fil du temps, je me suis rendue compte que ça ne me ressemblait pas, ou plus.  Mais le béton et moi, c’est une histoire qui remonte à l’enfance. Malgré que le béton soit aujourd’hui tendance, pour moi j’ai toujours adoré cette matière. Quand j’avais à peine 10 ans, j’ai été marqué par la structure d’un immeuble en construction. J’adorais ce matériau, j’étais attirée par ces piliers en béton armé, la force qui s’en dégageait, et à la fois, ce côté épuré, zen, calme. Cette matière m’inspirait, avec ses irrégularités, cette structure de « début de… » et ces nuances de gris également. Quelques années plus tard, tout est  » ressorti « .

Avez-vous fait de votre passion, votre métier ?
J’en rêve ! Malheureusement, mon activité d’artiste plasticienne ne me permet pas des revenus réguliers. Quand j’ai commencé mes tableaux, j’ai essayé de travailler avec des architectes et décorateurs, mais c’était difficile de consolider les projets. Il fallait donc vraiment que je travaille de nouveau. Aimant beaucoup les enfants (auparavant ATSEM en école maternelle) j’exerce en ce moment le métier d’Assistante Maternelle.
Aujourd’hui, j’ai donc deux métiers. Pour mes tableaux, je fonctionne avec le bouche à oreille, ainsi que les réseaux sociaux et mon site internet www.facreabeton.com. La communication prend beaucoup de temps. J’ai eu de nombreux d’articles dans les journaux locaux, ce qui m’amène des contacts, des projets…

image-1

Où trouvez-vous votre inspiration ?
J’ai souvent un tableau dans la tête le matin en me levant : cela ne s’explique pas toujours ! Mais au départ, j’ai commencé par voir des émissions de déco, des graphismes sur des murs qui m’inspiraient… Et d’un coup, je me suis lancée ! J’ai pris du médium, du béton en poudre à diluer avec des teintes, et j’ai commencé. Ce n’était pas évident, le béton ne se travaille pas si facilement ! Mais petit-à-petit, j’ai évolué, j’ai dompté la matière, j’ai progressé.
J’aime vraiment l’ambiance des maisons et architectures contemporaines, cela m’a aussi beaucoup inspiré. C’est pourquoi mes tableaux sont assez modernes et épurés.
J’ai également été séduite par les tableaux de Pierre Soulages (forcément) : je réalisais déjà mes tableaux quand je l’ai découvert, mais je me suis retrouvée dans ce qu’il faisait, ses œuvres dégagent une telle force, alors je n’ai pas échappé au coup de cœur !
Je n’ai pas fait d’études des Beaux-Arts, je ne suis pas spécialement « calée » en ce qui concerne tous les artistes connus, mais le béton me touche. J’aime le bruit du béton quand on le travaille, c’est pour moi une matière noble, zen, apaisante, mais également forte, comme moi je pense. Cette matière me ressemble en fait.
Il faut que mes tableaux racontent quelque chose, j’ai besoin de me retrouver dedans. C’est comme une thérapie.

image

Avez-vous d’autres passions ?
En tant que fille de musicien, j’ai fait un peu de musique, et j’aimerais trouver le temps de reprendre ! J’essaie un peu la guitare, la basse, la batterie… J’aime énormément la nature et les randonnées !! Pour cela, nous avons la chance d’être dans une région exceptionnelle : j’adore la région du Beaujolais. Plus généralement, j’aime l’Art sous toutes ses formes ainsi que les choses simples et authentiques.

image-2

Quels sont vos prochains projets ?
Je me suis mise à la fabrication de miroirs et de bijoux béton afin que les gens qui aiment mon travail puissent retrouver mon style autrement, et puis j’en avais surtout envie tout simplement ! Je vais essayer de continuer cela et le commercialiser autrement que sur les Expositions ou Marchés Artisanaux. J’accorde maintenant le béton avec d’autres matières : le métal, le cuir, l’ardoise… Mais seulement des matières brutes.
Je dois aussi trouver le temps d’enrichir mon book sur ma page Facebook et mon site internet, je ne m’ennuie pas (sourire).
Dans tous les cas, j’espère continuer à donner du plaisir aux gens et surtout moi à en prendre. Mes clients disent que mes tableaux les apaisent et sont intemporels, c’est une belle récompense. C’est une belle histoire !

Retrouvez les œuvres de Fabienne Villerait du 1er au 31 janvier 2017 à l’Espace-Vente de Quincié.

Vernissage le 21/01 à 17h. Entrée libre.

AGAMY – ESPACE DE VENTE QUINCIÉ
Le Ribouillon
69430 Quincié-en-Beaujolais
Tél. : 04 37 55 50 33
https://goo.gl/maps/KuyrAJV8XZt

www.facreabeton.com
www.facebook.com/fabienne.villerait

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *